Non ce n’est pas une blague. Il s’agit d’une nouvelle technique de relaxation basée sur le ronronnement du chat, une thérapie de bien être gratuite, offerte par nos chers félins. Des études très sérieuses ont été menées par des scientifiques, et des médecins l'utilisent à des fins psychologiques pour aider leurs patients.

 

Tous les possesseurs de matous le savent bien,  ce bruit caractéristique émis par tous les félins dès leur plus jeune âge apaise et réconforte. Je me souviens d’un jour où je souffrais d’une terrible rage de dent. Curieusement, lorsque ma chatte est venue se blottir dans mes bras et s’est mise à ronronner, je me suis calmée et je me suis sentie mieux. J’avais l’impression que ma douleur diminuait à son contact.  Mais il semblerait que les bienfaits du ronronnement aillent bien au-delà du simple « apaisement ». L'analyse du spectre sonore d'un chat qui ronronne, fait apparaître principalement des sons très graves, étagés sur des basses fréquences de 25 à 50 hertz. Il s'agit de "basses", bien connues des compositeurs de musique. Ce sont elles qui permettraient de provoquer des émotions chez l’auditeur avec une action directe du son sur l’organisme humain. Elles entraîneraient la production de sérotonine, un neurotransmetteur aux effets calmants avérés. Il a été démontré que le ronronnement d’un chat avait la capacité d’apaiser la douleur, de réduire l’anxiété, de régulariser les cycles du sommeil, de faire baisser la tension artérielle diminuant ainsi les risques d’infarctus, d’accélérer la cicatrisation des tissus et la consolidation des fractures, et même de booster nos défenses immunitaires. Incroyable non ?

3009.jpg

Sur la photo c'est Frimousse. Adorable n'est ce pas ?

link

Ainsi, quand votre chat vient se frotter contre vous en ronronnant, avec une attitude de «laisser aller», vous êtes transporté consciemment dans le pays des souvenirs émus, rejoignant le temps où les soucis n'existaient pas. D’ailleurs de nombreux services hospitaliers n’hésitent pas à avoir recours aux chats pour faire baisser le stress des malades et les aider à retrouver le moral. Des médecins orthopédistes ont utilisé l'action de ces fréquences pour consolider des fractures ou pour soigner des arthroses persistantes, avec pour résultats, une accélération du processus de cicatrisation et de création de nouveaux tissus. Ces basses fréquences auraient une action anabolisante. Parallèlement, les chercheurs d'Animal Voice ont trouvé des statistiques dans les universités. Pour bien réussir votre séance, attendez que votre chat vous réclame un câlin. Installez vous confortablement et prenez le dans vos bras, son corps tout contre le vôtre et sa tête le plus près possible de vos oreilles. Délectez vous de ces moments de tendre complicité et caressez le longuement pour son plus grand plaisir comme pour le votre. Voilà une manière bien agréable de se soigner, et un nouveau prétexte s'il en était besoin, pour cajoler encore davantage nos matous.

 

Sources : études menées par Animal Voice

la ronthérapie, Véronique Aïache, éditions le courrier du livre.

Retour à l'accueil